0
Aménagements des étangs du Pontceau

Les étangs du Pontceau vont-ils devenir un espace de promenade et de détente ?  Etangs Pontceau

Durant l’été 2018, la mairie s’était porté acquéreuse des étangs du Pontceau pour en faire une zone de loisirs. Cet achat a été concrétisé au printemps 2019 pour environ de 210 000 €.

Une concertation publique s’était déroulée en avril dernier dans le cadre du programme européen et transfrontalier Interrégional Partons 2.0 et en coopération avec la Communauté de communes de Flandre intérieure (CCFI).

Les Nieppois étaient venus exprimer leurs idées pour l’avenir de ces espaces. Trois boîtes à idées était à disposition du public du 1er mars au 30 avril. Cinq cent dix sept idées ont été récoltées dont soixante dix pour les loisirs, cinquante trois propositions pour un lieu agréable, quarante quatre pour une restauration sur place, quarante pour un lieu propre et sécurisé, d’autres pour en faire un lieu respectueux de la nature ou des idées pour en faire un lieu pour la pratique de la pêche.

Après une visite du site, une deuxième réunion publique était organisée ce mercredi soir pour présenter les deux scénarios retenus.

Le premier scénario

La préservation naturelle, la propreté et la sécurité du site sont une demande prioritaire des nieppois. Les plans d’eau sont réservés en priorité aux différentes pêches, carpes, truites poissons blancs, carnassiers, selon les étangs. Un cheminement pour la promenade sera retracé ou réaménagé. Trois places de parking, pour véhicules et deux roues, à l’actuel étang de pêche, au coin de la rue du Pontceau et du chemin Turck, et à l’ancienne buvette de l’étang à truites sont souhaitées. Deux aires de pique-nique et de jeux pour enfants devraient agrémenter le site. La circulation rue du Pontceau doit également être apaisée. Pour les deux petits étangs, un observatoire pourrait voir le jour. Un verger potager est envisagé du côté des étangs donnant sur la cité Coisne. L’espace canin réclamé par quelques nieppois semble compromis, l’accès aux animaux, comme dans le parc du Château, ne semblant pas avoir l’approbation d’un grand nombre de nieppois pour la préservation de la biodiversité.

Scénario deux

Le principe du scénario un prédomine avec quelques aménagements supplémentaires pouvant être ajoutés dans le temps comme des barbecues sur les aires de pique-nique, une buvette, un boulodrome, des passerelles en bois pour enjamber la Warnave, une base nautique avec la possibilité de louer des petites embarcations pour des loisirs nautiques le week-end, des pontons de pêche, un espace baignade naturelle, une zone de détente herbée, des équipements multisports pour petits et grands, un parking vélos motos couvert

Les nieppois présents ont émis leurs souhaits. Éric Ancieux, animateur, et Émeline Mauroy, environnementaliste, à Verdi Urbanisme vont analyser ces nouvelles propositions avant de les soumettre à Ludovic Durieux, architecte urbaniste à l’agence Ad’auc pour leur faisabilité.  La ville décidera ensuite.  DT

Laisser un commentaire



Gensedeken1fr |
Bibliologiemultimdia |
809 News |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Henrycamara
| Slimbelhajali
| Kawaiiworld11