0
Affaire du Scénic

Un accord amiable possible dans l’affaire du Scénic au compteur trafiqué  

Photo Voix du Nord

Photo Voix du Nord

Dans une précédente édition, nous avons évoqué ce couple de Lambersartois qui pensait faire une bonne affaire en s’offrant un Scénic d’occasion mais malheureusement victime d’une escroquerie car le compteur kilométrique était fortement allégé. Le garagiste indépendant basé à Nieppe les a contactés et propose maintenant le remboursement du véhicule.

Par Christophe Declercq | 03/10/2018

Pour rappel, Marlène et Bruno ont acheté en début d’année un monospace Renault Scénic d’occasion à un garagiste indépendant de Nieppe : moteur 1,9 litre, seulement 39 000 kilomètres au compteur pour un véhicule de 15 ans et un prix attirant de 2 390 €. Très vite, la voiture ne fonctionne plus et le couple veut faire jouer la garantie. Le vendeur refuse catégoriquement.

Les Lambersartois se renseignent et s’aperçoivent que cette enseigne a déjà été condamnée au tribunal d’Hazebrouck, «  pour vice caché  » nous précisera l’avocat qui a défendu un autre couple victime du revendeur nieppois. Autre élément troublant vérifié dans l’historique de l’entretien du véhicule par le service protection juridique de leur assurance, le compteur affichait 147 000 kilomètres en janvier 2014.

Suite à notre article qui a suscité de nombreuses réactions, notamment d’autres victimes, et suite au courrier envoyé mi-septembre en recommandé par la protection juridique, le garagiste leur proposait illico un rendez-vous.

Lire la suite dans la Voix du Nord : http://www.lavoixdunord.fr/461638/article/2018-10-03/un-accord-amiable-possible-dans-l-affaire-du-scenic-au-compteur-trafique

Laisser un commentaire



Gensedeken1fr |
Bibliologiemultimdia |
809 News |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Henrycamara
| Slimbelhajali
| Kawaiiworld11