0
17e assemblée générale de Niepkerke-Patrimoine-Histoire & Généalogie

Niepkerke prépare une exposition pour le centenaire de l’armistice Niepkerke

L’association Niepkerke-Patrimoine-Histoire & généalogie compte trente-deux adhérents et est partenaire avec deux associations, le cercle historique d’Aubers et Fleurbaix patrimoine

« Si la généalogie reste une passion, il est vrai que devant un écran, les recherches ont moins de charme mais sont beaucoup plus efficaces. Il faut vivre avec son temps ! » souligne la présidente Nathalie Fache.

« En 2017, dix séances de travail ont eu lieu le 1er mercredi du mois et dix autres le 3e samedi du mois. Le tri et le classement des mortuaires se poursuit. Notre collection grandit de plus en plus et depuis que le CRGFA donne ses doublons, le travail ne connaît pas de temps mort. L’inventaire de la bibliothèque est enfin réalisé. Le musée nieppois a connu une grosse affluence lors de sa réouverture en mars. Le groupe Humoresque a animé la soirée Musique au musée nieppoise. L’hommage rendu au révérend père néo-zélandais James Joseph McMenanim fut un grand moment émotionnel et une nouvelle démonstration, s’il en fallait, de l’incroyable devoir de mémoire des pays membres du Commonwealth. » a évoqué la présidente

Niepkerke a été également impliquée lors des deuxièmes Journées européennes du Patrimoine, organisées en septembre, avec une visite de chaque cimetière et la découverte de vingt-six tombes de personnalités nieppoises.

Si les cours de Flamand ont cessé, l’an dernier, à l’institut de la Langue régionale flamande, Philippe Simon a contribué à la rédaction des panneaux en langue flamande dans le parc pour le nouveau parcours botanique.

Plusieurs projets sont dans les bagages de l’association pour cette année comme le prochain livre de Jean-Claude Delpierre dont le titre est déjà trouvé : « Ils reviennent ! », traitant de la période nieppoise 1920-1945 avec davantage de témoignages et l’exposition « Espérance » du 1er au 25 novembre 2018 au Château à l’occasion du centenaire de l’armistice.

Cette exposition comprendra plusieurs thèmes : les liens existant entre les familles nieppoises victimes de ce conflit, des récits de l’abbé Vandaele publiés il y a cinquante ans, l’interprétation de la Madelon et de Mademoiselle from Armentières par le City club et l’association « Á l’heure anglaise » qui organisera un salon de thé le dimanche après-midi et interprétera quelques chansonnettes d’époque, en anglais of course !  DT 

Le musée ouvrira le 26 mars, les 9 et 23 avril toujours de 15 h à 17 h et ensuite tous les dimanches entre mai et septembre, de 15 h à 18 h

Laisser un commentaire



Gensedeken1fr |
Bibliologiemultimdia |
809 News |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Henrycamara
| Slimbelhajali
| Kawaiiworld11