0
Résidence Marguerite de Flandre

Des salariées de la maison de retraite Marguerite-de-Flandre dénoncent « un travail à la chaîne »  

Photo VdN

Photo VdN

La CGT a mené ce mercredi midi une action devant la maison de retraite Marguerite-de-Flandre. L’occasion de recueillir les témoignages de salariées de l’EHPAD public sur leurs conditions de travail.

Par Gilles Contraire | Publié le 06/12/2017

Photo archives Pascal Bonnière

C’est une grogne presque silencieuse, que les unions locales CGT de Dunkerque-Armentières essaient de cristalliser en allant à la rencontre de salariés d’EHPAD, avec l’objectif de mobiliser en vue d’une grande journée d’action. Après Steenvoorde, Estaires, ou encore Hazebrouck, Gervais Debaene, responsable syndical, a installé ce mercredi midi sa fourgonnette sur le parking de l’EHPAD de Nieppe. Sous-effectif, conditions de travail jugées insupportables, le malaise qui s’est installé dans les EHPAD semble monter en puissance. Ce mercredi, ils étaient une vingtaine à s’être rassemblée pour manifester leur ras-le-bol. Des syndicalistes, dont certains venus d’Houplines, de « simples » salariés, mais aussi Gérard, parent d’une résidente de la maison de retraite, venu discuter avec les professionnels et les soutenir.

L’EHPAD nieppois compte actuellement 54 salariés titulaires selon la direction, dont 20 aide-soignantes, 18 agents de service hospitalier qualifiés et quatre infirmières. Si cet effectif fluctue selon les besoins avec l’embauche temporaire de contractuels, il est jugé nettement insuffisant par ces salariés…

Lire la suite dans la Voix du Nord: http://www.lavoixdunord.fr/275325/article/2017-12-06/des-salariees-de-la-maison-de-retraite-marguerite-de-flandre-denoncent-un

Laisser un commentaire



Gensedeken1fr |
Bibliologiemultimdia |
809 News |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Henrycamara
| Slimbelhajali
| Kawaiiworld11